Définition et historique

Vous êtes ici

L’art de composer le parfum suppose une capacité d’imagination, de construction intellectuelle, fondée sur une connaissance des matières premières naturelles. À partir d’une inspiration, donnant l'idée d’une odeur (d’une forme olfactive), le parfumeur devra avec ses outils - les ingrédients odorants – matérialiser son projet avec ses caractéristiques physico-chimiques et ses effets sensoriels attendus (notes de cœur, de tête, de fond). Il choisira ensuite la texture. Cette approche qui mêle science et art est comparable à celle du musicien qui, ayant intégré le solfège, composera une œuvre musicale. 

Pour maîtriser sa technique, il devra faire et défaire des accords, comprendre et disséquer les matières. Il pourra être soutenu aussi dans sa démarche, par un laborantin. Il lui faudra trouver la note juste, c'est-à-dire des matières premières de qualité, avec la bonne macération. Il lui faudra alors être en contact permanent avec les producteurs de plantes à parfum et les praticiens de la transformation. 

 

Drupal 7 Appliance - Powered by TurnKey Linux